écoles, communautaires, entrepreneuriales, éducation, enfants, éducative, jeunes, communauté
Comment c'est fait?
Comment c'est fait?
Apprendre et entreprendre
Comment c'est fait?
Comment c'est fait?
Comment c'est fait?
Jeunes entrepreneurs MFR Jeunes entrepreneurs MFR , École: Mgr Marcel-François-Richard , Ville: Saint-Louis de Kent
La classe de soudure fabrique différents produits. Le plus populaire est sans conteste la grille à barbecue. Facilement transportable, la grille pivote permettant de manipuler les aliments sans risque de se brûler. Les plus gros produits sont la remorque ou la boîte d’attelage qui s’accrochent derrière une voiture. Cette dernière est très pratique pour transporter l’essence ou le propane de manière sécuritaire. Les produits sont disponibles pour achat à l’école ou à partir du site Web des annonces de vente kijiji.
Quois qui t’chuit Quois qui t’chuit , École: Mgr Marcel-François-Richard , Ville: Saint-Louis de Kent
La classe de cuisine de Suzanne Melanson-Stewart produit différents repas prêts à être consommés. Un grand favori est la pizza! La micro-entreprise fait encore de la tarte aux poulet et légumes, de la casserole au brocoli et au poulet, ou encore de la soupe au bœuf, à l’orge et aux légumes. En fait, toutes les deux semaines la classe sort un nouveau plat. Ceux-ci sont vendus à l’école pour les élèves ou le personnel, mais aussi pour les gens de la communauté.
Jeux de société Méli-mélo Jeux de société Méli-mélo , École: Soleil-Levant , Ville: Richibouctou
La classe de 8ème année de Jennifer Halloran a produit trois jeux de société. Les 5 à 7 ans pourront jouer au jeu de mémoire : Île en action. Les 8 à 10 ans au jeu de stratégie : D’un bout à l’autre. Les 11 à 13 ans à un jeu de stratégie avec des questions plus avancées : La course ultime. Tout en jouant, les enfants apprennent au sujet de l’histoire du Canada et d’Haïti, ainsi que des questions en mathématique ou en français. Deux copies des jeux sont envoyées à une école en Haïti et une autre est conservée à l’ École Soleil-Levant.
Documentaire Notre-Dame Documentaire Notre-Dame , École: Notre-Dame , Ville: Notre-Dame-de-Kent
Les élèves de la classe de Carole Bourgeois ont réalisé un film documentaire au sujet d’Alexandre Joseph Doucet, une personnalité historique de Notre-Dame. Avec l’encadrement professionnel du réalisateur Jean-Pierre Desmarais et à l'aide du guide de l’AAAPNB « Comment faire du cinéma à l’école », les élèves ont traversé toutes les étapes de réalisation d'un film. Le public aura la chance d’en apprendre plus au sujet d’une personne de la région qui est un exemple de réussite en politique.
Savons Marmic Savons Marmic , École: Marguerite-Michaud , Ville: Bouctouche
La micro-entreprise Savons Marmic propose des… oui, vous avez deviné : Des savons! Ceux-ci ont été créés par la classe de deuxième année de Rachelle Gallant. Les savons sont en différentes couleurs ou formes. Lors des périodes des fêtes, à Noël ou autres, les savons sont également disponibles avec des emballages sophistiqués. Les savons sont vendus à l’École Marguerite-Michaud et l'élèves offrent une part des profits aux Héros du cœur pour aider les familles défavorisées de leur communauté.
Les chefs Assomption Les chefs Assomption , École: Secondaire Assomption , Ville: Rogersville
La classe de cuisine de Milène Deschênes produit un repas gastronomique à plusieurs services. En équipe de deux, les élèves ont une table à décorer, puis à servir un repas de style haute cuisine. On s’inspire de la cuisine italienne ou française. Les clients ont réservé une place avec anticipation, car l’événement a lieu une seule fois par semestre, dans une classe de l’école. Les élèves surmontent leur nervosité et présentent leur repas gastronomique! Quelle fierté!
VitrA.J.S. VitrA.J.S. , École: Polyvalente Alexandre-J. Savoie , Ville: Saint-Quentin
À la Polyvalente Alexandre-J. Savoie les élèves produisent de magnifiques objets en vitraux. Ceci se fait en partenariat avec la Coopérative d’art des Appalaches. Les objets peuvent être des ornements ou encore des pièces rattachées à un autre objet comme une petite lampe. La vente des œuvres à lieu à l’école et à la boutique de la Coopérative d’art des Appalaches. Les élèves ont pris goût à cette première expérience avec le vitrail et ils ont toutes sortes de nouvelles idées pour pousser le projet plus loin.
Comédie musicale M-M Comédie musicale M-M , École: Mgr-Martin , Ville: Saint-Quentin
La comédie musicale Annabelle, écrite par Lynne Rioux, écrivaine, est un spectacle au sujet de l’intimidation produite par les élèves de 6ème année de l’école Mgr-Martin de Saint-Quentin! L’intimidation est un sujet qui concerne beaucoup les jeunes. Le projet a pu compter sur la collaboration des autres enseignantes et de l’agente de développement communautaire, Marie-Josée Thériault. Très attendu dans la communauté, le spectacle est un événement rassembleur. Les billets se sont vite vendus.
Abbey jardin Abbey jardin , École: Abbey Landry , Ville: Memramcook
La micro-entreprise Abbey jardin fait pousser des plants de tomates ou d’autres légumes. Ceux-ci poussent dans la salle de classe et à l’intérieur d’une serre qui est également aménagée avec des panneaux solaires qui offrent une source de chaleur le soir, à l’automne ou au printemps. Les élèves fabriquent aussi des petites serres pour permettre à d’autres de cultiver des aliments jusqu’à tard dans la saison. Leurs produits sont vendus au marché de Dieppe ou, on peut se les procurer directement à l’école.
Le jardin de citrouilles multicolores Le jardin de citrouilles multicolores , École: Sainte-Bernadette , Ville: Moncton
La classe de deuxième année de Jolin Mallet a produit deux magnifiques livres! Les textes et les illustrations sont réalisés par les élèves. Il y a « Le jardin de citrouilles multicolores » et le deuxième livre s’intitule « La rencontre de M. Mots ». Après être passés sous les presses de l’Imprimerie Depuis, les livres sont vendus à l’école. Les élèves se sont occupés à organiser le lancement, la vente et la distribution. Ils ont fait de la publicité pour inviter tout le monde au lancement.
Combo Bon départ Sport plus Combo Bon départ Sport plus , École: Grande-Digue , Ville: Grande-Digue
Le programme Combo Bon départ Sport de l'école de Grande-Digue plus offre une grande variété d’activités. Des ateliers de cuisine, de musique ou d’art, par exemple. On peut s’entrainer à plusieurs sports : le soccer, l’athlétisme, le badminton, le mini-volleyball, etc. Le projet inclut aussi des activités de plein air, une collation, une période de devoirs et de lecture. Des élèves de la 4ème à la 6ème année ont aussi réalisé un film « Terra Mars » en compagnie du réalisateur Jean-Pierre Desmarais, grâce au programme « Une école, un artiste ».
La shoppe Mathieu-Martin La shoppe Mathieu-Martin , École: Mathieu-Martin , Ville: Dieppe
La shoppe de la polyvalente Mathieu-Martin est une micro-entreprise offrant de nombreux produits et services. Elle contribue à vendre des produits créés par les élèves dans différents cours de métier, tels la couture ou la charpente. D’ailleurs, les différents classes collaborent pour créer des chaises, des remises ou différents plats alimentaires. En plus d’être en vente à la shoppe de la polyvalente, les produits sont présentés sur la page Facebook de la micro-entreprise et dans des kiosques, aux rencontres parents-maîtres.
Cafétérias entrepreneuriales Cafétérias entrepreneuriales , École: Blanche Bourgeois , Ville: Cocagne
Le projet des Cafétérias entrepreneuriales est répandu dans plusieurs écoles, mais la première fut l’École Blanche-Bourgeois de Cocagne. En plus de participer au fonctionnement de leur cafétéria, les élèves gèrent plusieurs micro-entreprises alimentaires. L’École Notre-Dame a une micro-entreprise de smoothies aux fruits et à l’École Blanche-Bourgeois on fait des pizzas. Les produits sont vendus principalement aux autres élèves ou au personnel de l’école.
Jardin biologique et vente de fines herbes Jardin biologique et vente de fines herbes , École: Père Edgar-T.-LeBlanc , Ville: Grand Barachois
En plus de planter un beau jardin dans le terrain à côté de leur école, les élèves de la 7ème année cultivent des fines herbes à l’intérieur. Celles-ci poussent sous des lampes phosphorescentes. Arrivées à maturité, elles sont emballées avec une carte de recettes. On prépare un jardin extérieur et on plante différentes sortes de persils, par exemple. Les fines herbes sont vendues à l’école. Le projet est très bien accueilli dans la communauté.
Studio Pure Studio Pure , École: Camille-Vautour , Ville: Saint-Antoine
Le studio Pure a été mis sur pied par deux enseignants, Monique Saulnier et Kevin Ouellette. Pour ce projet innovateur, ils ont reçu le prix national en éducation Kenneth Spencer. Le studio Pure produit un téléjournal mensuel, de même que des DVD de divers événements de l’école, disponibles pour la vente à l'école. Grâce à un projet d’aide humanitaire avec l’artiste Matt LeBlanc, les élèves ont aussi produit plusieurs œuvres d’art mises en vente au Centre des arts et de la culture de Dieppe.
Copaincami Copaincami , École: Camille-Vautour , Ville: Saint-Antoine
La micro-entreprise Copaincami a produit deux collections de livres. Ceux-ci ciblent une clientèle particulière, les enfants qui commencent tout juste à lire. Les élèves ont réalisé à la fois les textes et les dessins des livres. Les livres ont été envoyés sous presse en partenariat avec Imprimerie Dupuis. Ils sont en vente à l’école Camille-Vautour et aussi à la librairie La Grande Ourse à Moncton. Robert Melanson est très heureux de pouvoir diffuser les livres de la collection Copaincami en librairie et à travers son site Web.
On n’est pas des pros On n’est pas des pros , École: Soleil-Levant , Ville: Richibouctou
La micro-entreprise On n’est pas des pros a produit un spectacle de théâtre « L’Acadie une histoire, une aventure… » présenté devant des salles pleines de parents et d’amoureux de théâtre! Le groupe a reçu de l’aide de différents experts comme le comédien Sébastien Doiron. Les spectateurs sont venus des quatre coins de la région. Gageons qu’il y avait de l’émotion dans l’air ce soir-là! Grâce aux fonds amassés par la vente des billets, ils ont pu rentabiliser leur micro-entreprise.
raConte-moi raConte-moi , École: Clément-Cormier , Ville: Bouctouche
Le projet raConte-moi a produit 130 livres, chacun étant unique et racontant un conte inventé grâce à la rencontre entre un enfant de 2ème année et un autre de la 9ème année. Chaque élève de 9ème année a écrit un conte pour son nouvel ami de 2ème année. Ce conte a été ensuite monté dans un livret dont l’élève du primaire a eu la tâche de dessiner la couverture ainsi que de faire les illustrations. L’expérience a été hautement positive.
Entreprise Super Thérèse Entreprise Super Thérèse , École: Sainte-Thérèse , Ville: Dieppe
La micro-entreprise Super Thérèse offre une grande variété de produits vendus principalement à l'école. On peut y acheter des articles d’école ou des cartes de souhaits réalisées par les élèves, des cabanes à oiseaux, des bracelets, des décorations ou encore des pommes pour la collation. On trouve aussi le livre de Denis Haché « Un extraterrestre à l’école ». On offre aussi différentes sortes d’ateliers, comme d’apprendre à fabriquer des bracelets ou encore des ateliers de langues et cultures étrangères.
Comment t'appelles-tu... oiseau? Comment t'appelles-tu... oiseau? , École: Blanche Bourgeois , Ville: Cocagne
Cette journée d’activités est organisée par le Groupe de développement durable du pays de Cocagne, pour faire de la sensibilisation et donner des ateliers autour des oiseaux de la région. Les élèves de la troisième année y participent. On aménage la cour d’école pour la rendre plus invitante aux oiseaux. On fabrique et installe des mangeoires dans la cour d’école. À l'aide de nombreux experts qui leur rendent visite à l'école, les élèves en apprennent plus sur les oiseaux de la région et leur habitat.
Comment t’appelles-tu… arbre? Comment t’appelles-tu… arbre? , École: Blanche Bourgeois , Ville: Cocagne
Cette journée d’activités est organisée par le Groupe de développement durable du pays de Cocagne, pour faire de la sensibilisation et des ateliers autour des arbres de la région. Les élèves de la septième année y participent. On fait d’abord différents jeux en salle de classe pour identifier les arbres et leurs caractéristiques. On se déplace ensuite dans la cour d’école! Les jeunes apprennent à observer et conserver la nature. Une pépinière a même été aménagée afin de fournir des arbres pour embellir la cour d’école.
Comment c'est fait?